Les mots à la bouche (lecture sur la gourmandise)

11 septembre 2015

La Cie Home Théâtre vous invite à passer une soirée théâtrale et culinaire, Les mots à la bouche, alchimie savoureuse de mots et de mets. Passez à table pour un dîner savoureux en compagnie de grands auteurs, amateurs de bonne chère.

Au menu : poésies gourmandes et/ou érotiques, recettes absurdes, dialogues truculents sur les plaisirs de la table, chansons sensuelles… lues à voix haute et chantées par deux comédiens.

Le spectacle est présenté en plusieurs parties qui ponctuent le repas. Il se conclut par une dégustation de mignardises littéraires (choix de textes gourmands lus à la carte). Laissez-vous tenter par notre menu de mets et de mots revenus de tous côtés : découpés, assaisonnés et épicés…

Extrait de texte

La femme est semblable à un fruit qui n’exhale sa fragrance que lorsqu’on le frotte avec la main. Prenez le basilic : il n’émet aucune effluve à moins que tu ne le chauffes avec tes doigts. Et sais-tu que l’ambre retient son arôme tant qu’il n’est pas tiédi et manipulé ? Il en est de même avec la femme : si tu ne l’aimes pas par tes caresses et baisers, par des mordillements sur ces cuisses et de fortes étreintes, tu n’obtiendras pas ce que tu désires, tu n’auras pas de plaisir lorsqu’elle partagera ta couche, et elle n’éprouvera aucune affection pour toi.

Le jardin parfumé, de Cheikh Nefzaoui

 

Les mots à la bouche Comme de toutes choses, il y a un secret du vin ; mais c’est un secret qu’il ne garde pas. On peut le lui faire dire : il suffit de l’aimer, de le boire, de le placer à l’inté­rieur de soi-même. Alors il parle. En toute confiance, il parle…

Francis Ponge

Extraits sonores

Les clémentines de la nuit
de François de Cornière
Extrait lu par Luc Samaille
Durée : 0’44”

L’huître
de Francis Ponge
Extrait lu par Julien Bucci
Durée : 1’10”

Petite lettre à la dérive
de Jean Cocteau
Extrait lu par Julien Bucci et Marie Némo
Durée : 1’07”

À vos langues !
d’après Marilyne Desbiolles
Extrait de La Seiche, lu par Julien Bucci et Luc Samaille
Durée : 1’08”

Presse

Nord éclair (02/01/2011)
Première des Mots à la bouche :  la sauce a bien pris
Julien Bucci et Luc Samaille présentait pour la première fois les Mots à la bouche vendredi soir à la brasserie Flore. Le concept : mêler repas gastronomique et lectures théâtralisées évoquant plaisirs de la chère et de la chair. Bien manger tout en dégustant des textes de grands auteurs sélectionnés et lus par deux comédiens aussi drôles que passionnés par la ripaille, ça vous dit ? Si oui, vous avez raté le premier rendez-vous, vendredi dernier à la brasserie Flore. Mais bonne nouvelle, celui-ci est mensualisé, et le prochain aura lieu le 25 février. Et sans doute en ressortirez-vous aussi repu que la première fournée de spectateurs. « On avait un peu peur que le repas soit négligé au profit du spectacle. Mais non, c’était très bon, et on s’amuse bien ! » explique une spectatrice entre deux actes. « Je comprends maintenant mieux pourquoi ils lisent leurs textes, et ne les apprennent pas par coeur ! » réagit son ami après l’acte suivant, ébahi par le flot de mots émis, en 45 minutes qui en semblaient 15. Poireaumanie, aspergeophilie, patates et tomates, fromages façon Zola, pour finir en boulangerie-pâtisserie : le spectacle épouse un large éventail du domaine culinaire, et non sans une dose d’érotisme. Un show servi chaud, dont on rappelle qu’il s’adresse à un public adulte. // Bruno Decottignies

 

La Voix du Nord (20/01/2011)
Les Mots à la bouche ou les gastronomiques déclamations de Julien Bucci et Luc Samaille
Gourmands de mets et de mots, les comédiens Julien Bucci et Luc Samaille investissent un resto du centre-ville pour une lecture théâtralisée de textes qui, au fil des siècles, ont sublimé la bouffe et les plaisirs de la table (…) Avec son copain Luc Samaille, comédien comme lui, il a pensé à une performance artistique dans laquelle les mets répondent aux mots. Du temps qu’il était encore marseillais, Julien Bucci avait déjà invité la cuisine sur scène, avec un spectacle baptisé « Bonnes chères », centré sur la préparation d’un repas et les rapports entre cuisine et érotisme. Luc et Julien proposent une plongée dans le répertoire littéraire consacré à la (bonne) bouffe. « Il est inépuisable », dit le comédien. Des Monty Python à Gainsbourg, en passant par Christian Rullier ou le cheikh Nefzaoui, écrivain arabe du XVème siècle, qui s’est autorisé une sublime comparaison entre le corps de la femme et la feuille de basilic. Le principe ? « Le spectacle est construit comme un repas », prévient Julien Bucci, qui rêve de reproduire la recette tous les mois. Il glisse : « Je goutte les mots ». Il est aussi question d’une espèce de salivation quand certains de ces (bons) mots roulent dans sa bouche. Louis Jouvet disait à ses élèves du conservatoire d’art dramatique que les mots étaient comme de la viande un peu dure qu’il faut attendrir par « une surarticulation appuyée ». « On a, ajoute Luc, à partager le plaisir de dire des choses. » « Ventre affamé n’a pas d’oreille », explique Julien. Donc pas de lecture pendant le repas, mais plutôt en amuse-bouche, avant le dessert et après sous formes de « mignardises ». Une bonne heure et demie de lecture autour des plats… // Emmanuel Crapet

 

Nord Eclair (27/01/2011)
Les mets pour le lire
Il y a du chevalier de Lagardère chez celui-là : le public boudant le théâtre, il prend son bâton de pèlerin pour aller au-devant des spectateurs. C’est d’ailleurs avec « cette volonté d’investir des lieux différents et de « convoquer » un large public à d’autres formes théâtrales » que Julien Bucci a fondé, en 2008, la compagnie Home Théâtre. Et c’est avec ce souci prosélyte qu’il se donne en spectacle, demain soir, avec le comédien Luc Samaille sur le plancher – à défaut de planches – de la brasserie Flore. Avec Les mots à la bouche, les deux acteurs se proposent d’accompagner les convives du restaurant durant leur repas. Un accompagnement littéraire par différentes lectures de textes qui, forcément, traitent plus ou moins de gastronomie. Pour composer le spectacle, Julien Bucci et Luc Samaille ont ainsi pioché dans le répertoire littéraire mondial et se sont arrêtés sur une trentaine d’auteurs, du XVe siècle à nos jours, « des Monty Python à Pablo Neruda, en passant par Francis Ponge et Pierre Louys », énumère Luc Samaille qui enchaîne : « Il y a des tonnes et des tonnes d’auteurs qui, à un moment de leur oeuvre, évoquent la nourriture. » Les deux Lillois en font  » un montage cohérent », mixture en trois actes qu’ils servent aux convives du Flore. « La forme, c’est un dîner lecture en trois sets, explique Julien Bucci. Nous commençons par une mise en bouche d’un quart d’heure, une deuxième partie intitulée L’art d’aimer/des mets de 45 mn et une troisième partie, après le dessert, Les mignardises à la carte. » À chaque entracte, les comédiens laissent leurs invités manger tranquillement. // Julien Gilman

 

Voix du Nord (15/11/2011)
Julien et Luc sur scène, le public en cuisine

Avant l’entrée des deux artistes, on ajoute à la dernière minute quelques chaises, la salle est comble. Dans le cadre des Rencontres Culturelles en Pévèle, Julien Bucci et Luc Samaille, deux spécialistes de la lecture à voix haute, ont emmené le public en cuisine pour une dégustation gourmande. Sur la carte réservée exclusivement aux adultes, il y a une table de choix associée aux plaisirs de la chair bien crue, servie à la sauce piquante, puis suivie de mignardises érotiques littéraires, sorties des fourneaux de Colette, Devos, Zola, Boris Vian ou encore Gainsbourg sans jamais les nommer. Les deux narrateurs n’ont pas leur langue dans la poche et c’est avec aisance qu’ils jouent avec les mots sur une nappe de sensualité et de burlesque sans jamais franchir la barrière de la vulgarité . Tout reste dans le registre de la sobriété et de l’élégance. Dans un premier temps, le public sourit prudemment, avec réserve, puis au cours du spectacle, l’ambiance monte de quelques degrés pour arriver rapidement aux éclats de rire sans aucune retenue.

Retours publics

Hips, pardon, j'ai trop mangé ! Voilà néanmoins une indigestion que je ne regretterai pas !
Aurélie
Merci pour ma carotte, nous avons passé un très très bon moment.
Gwladys et Jean
Des friandises, des mouillettes, de la bonne humeur, de la complicité... et du talent ! Autant de bons ingrédients pour un art pas que culinaire... Bravo !
Merci infiniment pour ces mots exquis et ces instants délicieux ! A consommer sans modération !

Les mots à la bouche est un lecture-spectacle sur la cuisine associant des poèmes, extraits de romans… lus et chantés au cours d’un repas.
Avec : 2 comédiens
Spectacle pour public adulte (présence de textes érotiques)
Durée : le spectacle est présenté en 3 sets (15 min-45 min-15min)
Technique : spectacle est jouable en tous lieux, autonome techniquement. Prestation, idéalement, à associer à un repas.

Tarifs 2018 > EN BAISSE : pour 1 représentation 800€ HT / 844€ TTC
Non compris : frais de transport A/R depuis Lille

Espace PRO

Les photos sont en haute résolution, libres de droit. La mention du nom des photographes est obligatoire !

Cliquez sur les logos pour afficher les photos,  puis faites un clic droit dans l’image / « Enregistrer l’image sous »