INSTITUT DE BEAUTÉS LITTÉRAIRES ▸ SOINS LITTÉRAIRES !

Institut de beautés littéraires

L’institut de beautés littéraires et ses comédiens esthéticiens proposent au public de passage (dans un espace intérieur ou extérieur), de découvrir d’une manière inattendue des poèmes et extraits littéraires, lus à voix haute, en proximité, dans un espace cosy aménagé en salon de beauté.

Les comédiens-esthéticiens de L’institut de beautés littéraires proposent de courtes lectures (présentées comme des « soins littéraires ») pour une ou deux personnes à la fois. Le public est accueilli dans une zone d’attente où il peut patienter en choisissant son soin. Puis un comédien l’accompagne dans une cabine de lecture pour lui offrir une courte lecture, rien que pour lui.

Nous avons élaboré de multiples cartes de soins thématiques et continuons régulièrement d’en élaborer de nouvelles. Il y a des textes pour les enfants, pour les adolescents et les adultes. Chaque « soin littéraire » propose une expérience différente. Il y a des soins qui peuvent émouvoir, d’autres qui invitent à la contemplation ou à l’étonnement, certains soins provoquent le rire ou la détente…

L’institut de beautés littéraires trouve naturellement un écho particulier au Printemps des poètes pour lequel nous éditons chaque année une carte spéciale. Nous ne manquerons de répondre à l’appel du « désir » pour l’année 2021 !

Nous avons adapté le spectacle au contexte sanitaire :
– Port du masque obligatoire pour le public et de visières pour les comédiens  
– Nettoyage des mains obligatoire pour le public  
– Les comédiens sont distants d’au moins 1 mètre du public pendant les lectures en cabine
– Les cartes de soins sont remplacées par un panneau d’affichage  
– Les casques-séchoirs ne sont plus mis à disposition. Ils sont remplacés par la diffusion de musiques rétro dans la salle d’attente.  

En attendant son tour, le public peut écouter des poèmes diffusés dans des casques-séchoirs…

Conversation avec la pierre, de Szymborska Wislawa. Extrait lu par Sophie Boissière. Durée : 2’20 »

Derrière la porte, de Dane Zac. Extrait lu par Luc Samaille. Durée : 1’15”

+ de 60 représentations à ce jour !

Gare de Lille Flandres (programmation Lille3000) / Ann Gisel Glass la boutique (Lille, 59) / Médiathèque de Calais (62) / Médiathèque Jean Lévy (Lille, 59) / Maison folie de Maubeuge (59) / Festival Trames (Ferron, 59) / Médiathèque de la Cité (C.H.R. de Lille, 59) / Centre culturel de Méricourt (62) / Médiathèque de Phalempin (59) / Centre culturel de Péruwelz (Belgique) / Médiathèque de Denain (59) / Médiathèque de Villeneuve d’Ascq (59) / Fête du livre jeunesse de Villeurbanne, avec le T.N.P. de Villeurbanne, 69 / Festival Trames (Fourmies, 59) / Médiathèque du Blanc-seau (Tourcoing, 59) / Médiathèque de Marcq en Baroeul (59) / Espace Maria Casarès (Sin-le-noble, 59) / Fête du livre d’Ennetières-en-Weppes (59) / Médiathèque de Bray-Dunes (59) / Bibliothèque de Bavay (59) / Médiathèque de Beaulieu (St Etienne, 42) / Médiathèque de Louviers (27) / Parc urbain de Wattrelos (Médiathèque de Wattrelos, 59) / Festival Les malins plaisirs (Montreuil-sur-mer, 62) / Médiathèque d’Arques (62) / Médiathèque de Gravelines (59) / Salon du livre d’Hondschoote (59) / Centres hospitaliers de Villeurbanne, avec le T.N.P. de Villeurbanne, 69 / CE de la SNCF (Hellemmes, 59) / Médiathèque de Chantilly (60) / Bibliothèque de Tournai (Belgique) / Médiathèque de Noyon (60) / Médiathèque de Sarzeau (56) / Médiathèque de St Etienne (42) / Stade-parc Roger Salengro (Bruay-la-Buissière, 62) / EPSM de St Venant (62) / CE de la SNCF (Lille, 59) / Bibliothèque de Vieux Condé (59) / Médiathèque de La Madeleine (59) / Médiathèque d’Ablon-sur-Seine (94) / Lycée Cazin (Boulogne-sur-mer, 62) / Université de Valenciennes (59) / Médiathèque de Bellaing (59) / Festival Les rues joyeuses (Roubaix, 59) / Médiathèque de Créteil (94) / Médiathèque d’Anzin (59) / La Condition Publique (Roubaix, 59) / Médiathèque de Douchy les mines (59) / Médiathèque de Carvin (62) / Médiathèque du Plessis-Pâté (91) / Médiathèque de St Michel/Orge (91) / Maison Elsa Triolet – Aragon (St Arnoult en Yvelines) / Conseil Départemental du Pas-de-Calais / Ferme d’en haut (Villeneuve d’Ascq, 59) / 9-9 bis (Oignies) / Médiathèque de Château Arnoux (04) / Médiathèque de Beuvrages (59) / Médiathèque de Bailleul (59) / Médiathèque de Sallaumines (62) / Festival de la biographie (Neuville en Ferrain, 59) / Médiathèque d’Armentières (59) / Médiathèques de Mons en Baroeul (59) / Médiathèque de Maromme (76) / Médiathèque de Proville (59)…

L’indépendant (12/10/2012)
Il fallait absolument s’arrêter à L’institut de beauté littéraire, de la compagnie lilloise Home Théâtre. A l’abri d’un paravent, Julien Bucci, comédien-esthéticien de son état, vous invitait à une séance de soins particuliers. Là, installé devant une petite psyché, vous aviez droit à la lecture, rien que pour vous, d’un texte choisi aux petits oignons, drôle, puissant, tendre, court, intense… selon l’inspiration du moment. En tout cas, quelques minutes de pur plaisir, dont vous ressortiez avec la banane !

La Voix du Nord (10/10/2012)
L’institut de beauté littéraire a remporté son succès. Les comédiens déguisés en esthéticiens emmenaient les patients dans une adorable petite cabine et les chouchoutaient avec des mots sur le thème de la gourmandise. Les comédiens ont attiré enfants et adultes vers la poésie dans ce drôle de salon de coiffure. Amusant de mettre la tête dans un casque-cheveux des années cinquante; mais encore plus drôle d’entendre la cavalcade de mots gourmands.

La Voix du Nord (20/08/2012)
Dans le cadre du festival des Malins plaisirs qui a pris fin hier, les spectateurs ont pu profiter d’un soin de beauté particulier et gratuit. Des comédiens esthéticiens et coiffeurs de circonstance ont proposé dans leur salon style année 60 des baumes de poèmes individuels. Seuls avec un comédien de la compagnie Home théâtre, les clients pouvaient choisir un « soin » littéraire. Il s’agit ici d’une façon très originale de découvrir de courts extraits littéraires et des poèmes.

Nord Eclair (02/07/2012)
Initiative plutôt originale que celle proposée hier après-midi au parc urbain par la bibliothèque municipale de Wattrelos. Moyennant rien du tout les badauds pouvaient prétendre à des soins littéraires. L’occasion de passer un moment agréable et de parfaire sa beauté culturelle intérieure. Ici, ce qu’on applique ce sont des extraits littéraires. Et uniquement dans le creux de l’oreille. Bien installés à l’abri des regards, dans l’intimité d’une alcôve en compagnie de leur esthéticien(ne) mental(e), ils ont bénéficié d’une véritable cure de jouvence culturelle en trois minutes chrono. « C’est très agréable, très original, très reposant. Ça devrait être plus répandu », se réjouissait Paulette après avoir écouté un extrait de Julien Bucci. Exactement l’effet recherché ! 

Paris Normandie (26/06/2012)
Ambiance très particulière pour les visiteurs de la médiathèque… Alors qu’ils allaient chercher des livres dans les rayons, ils étaient accostés par un grand jeune homme (Julien Bucci) qui leur proposait un soin dans son Institut de beautés littéraires. Méfiance, interrogation, amusement : l’invitation n’a jamais laissé indifférent. Assis face à un miroir renvoyant l’image du comédien, on pouvait agréablement se faire raconter une courte histoire. Le tout dans une ambiance année 60, magazines et musique compris. Excellente initiative d’avoir convié la compagnie lilloise Home Théâtre. 

La Sambre (16/03/2012)
La poésie a encore de beaux jours devant elle. La soirée café-poésie l’a une nouvelle fois prouvé, samedi 10 mars, avec la bibliothèque. Un café transformé l’espace d’une soirée en un Institut de beautés littéraires des années 60 très convivial. Dès leur arrivée, les « clients » sont pris en charge par Julien, Sophie, Luc et Marie, tous quatre comédiens-esthéticiens au sein de la Compagnie lilloise Home Théâtre. Au programme : permanente-lecture en diffusion audio sous les casques séchoirs et lecture-soin individuelle en cabine. Plutôt sympa de se laisser tenter par l’un des quinze poèmes proposés à la lecture ! L’excellente participation à cette soirée café-poésie a de quoi réjouir Anne Kieken, responsable de la bibliothèque et sa collègue Marie-Agnès Busière.

La Voix du Nord (24/09/2011)
Mettez-vous à l’aise et c’est parti pour le soin. Une lecture douce et mélodieuse de l’extrait choisi, les yeux ouverts ou fermés, selon votre préférence. Courte promenade à travers les mots et l’espace pour s’évader un temps. En ressortant, on se sent un peu différents, un peu changés, un peu abasourdis par ce qui vient de nous arriver… la magie de la littérature a opéré.

Le progrès (16/04/2011)
Nouveauté à ne pas manquer pour cette édition (de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne), le très insolite Institut de beautés littéraires installe son salon de coiffure des années soixante dans l’annexe de la salle De Barros. Ambiance formica, revues d’époque et couleurs sucrées, pour des comédiens du Home Théâtre – à l’initiative du projet – et du TNP, tous transformés en « coiffeurs-esthéticiens-lecteurs ». Dans des salons individuels, chacun pourra choisir un soin littéraire à la carte, avant de s’entendre susurrer à l’oreille un texte en lien avec le thème de la fête. Ou bien se caler sous un casque-séchoir parleur. Détente assurée !

Nord littoral (25/03/2010)
Les soins de beautés littéraires proposés par le Home théâtre à la médiathèque de Calais ont connu un vif succès. Dans le cadre du Printemps des poètes, des lectures de grands textes associés à des soins esthétiques furent réellement appréciées par les personnes de passages invitées à se laisser bichonner par les mots. L’idée d’un institut de beauté, c’est l’idée de soin. De quelque chose qui fait du bien. On a plaisir à aller chez le coiffeur, se faire laver les cheveux, masser le crâne. Hé bien, c’est la même idée avec les textes. Avec une touche d’humour, on vient se faire du bien, on s’occupe de nous. Et on nous livre quelque chose. « Proposer une forme artistique qui permette de découvrir agréablement la poésie. Approcher ce style littéraire de manière sensuelle. Le salon de beauté, c’est décalé, plaisant, voire rassurant. Cela correspondait bien à l’idée de célébrer le Printemps des poètes autour d’un moment sensitif. Ne pas entendre la poésie de façon déclamatoire mais dans une ambiance de proximité et de bien-être sensoriel », développe Vincent Caron, organisateur de la manifestation. 

La Voix du Nord (25/06/2009)
À l’Institut de beautés littéraires, pas de réels cosmétiques mais un choix de soins à la carte qui correspondent à de courts textes littéraires que Julien Bucci affectionne et désire faire découvrir au public. Directeur artistique de la compagnie lilloise spécialisée dans la lecture à voix haute et le conte, le comédien a investi, pour quelques heures, la cabane de l’artiste Vincent Vallois, installée chez Ann Gisel Glass depuis le mois d’avril. 

Le Progrès (26/01/2013)
Les salons de beautés littéraires s’invitent à la clinique des Iris. Initiative originale que celle organisée mercredi après-midi à la clinique des Iris par Corinne Klein, référente culture et santé, en collaboration avec le TNP de Villeurbanne et la Compagnie Home Théâtre. Dans le cadre de la démarche Culture et Santé proposés aux patients, à leurs familles, mais aussi au personnel soignant, des « salons de beautés littéraires » permettent de se retrouver autour d’un échange culturel sur un autre terrain que celui de la clinique. « L’idée est d’amener la poésie dans des endroits insolites et de lever les stéréotypes, précise Julien Bucci, metteur en scène. Nous créons un espace fictif, un peu suranné dans le décor, avec une approche qui incite à une écoute profonde d’un texte et conduit à la détente ». Le Salon de beautés littéraires, époque années soixante, a séduit de nombreux participants qui ont découvert le plaisir d’un texte poétique lu par un comédien.

Ouest France (03/04/2013)
Des blouses en vichy, des casques séchoirs, des cabines… et de la poésie en guise de baume de beauté ! Le Printemps des poètes en Presqu’île de Rhuys s’est conclu d’une belle façon à l’espace culturel l’Hermine. De 10 h à 17 h 30, le public était invité à la poésie. Tout de vichy rose vêtus, plusieurs comédiens esthéticiens de la compagnie lilloise Home Théâtre ont proposé un institut des beautés littéraires, une façon originale d’entendre des poèmes et extraits littéraires dans le hall de l’Hermine. Celui-ci était transformé pour l’occasion en salon de beauté rétro, avec accueil, cabines et casques séchoirs. Les comédiens ont proposé au public la lecture de poèmes échevelés et de romans décoiffants. L’événement a été très apprécié des Sarzeautins et des vacanciers présents.

Le Télégramme (01/04/2013). 
Printemps des poètes : un final en beauté. Le mois de la poésie en presqu’île s’est achevé ce week-end par une intervention très originale proposée par la médiathèque, à la fois déjantée et novatrice. Ce rendez-vous ouvert à tous était proposé dans le hall d’entrée de l’espace culturel avec des soins « poétiques de proximité ». La compagnie lilloise Home théâtre a mis en effet en place « L’institut de beautés littéraires », sous la direction artistique de Julien Bucci (également poète), avec une carte des soins (17 poésies) autour du thème « La voie des voix » et un salon où chacun avait aussi la liberté d’écouter sous des casques une série de poésies. Le rendez-vous a connu un beau succès.

Julien Bucci
Responsable artistique, auteur

Après 12 ans d’hybridations artistiques à Marseille où il expérimente des créations questionnant intimement le rapport au public, Julien Bucci s’installe dans le Nord de la France, en 2007. Il y fonde la Cie Home Théâtre, maison de mots dont le projet fondateur, consacré à l’oralité, se destine à diffuser des créations littéraires et des lectures en tous lieux. Acteur de la lecture, animateur de l’écrit, Julien Bucci partage en tous lieux sa passion de la langue, de la lecture et de la poésie.

Blog d'auteur
Abdelslam Laroussi Rouibate
Comédien

Tout menait Abdelslam au théâtre. Après un BEP de comptabilité où l’on s’aperçut trop tard qu’il ne savait pas compter, et un bac professionnel transport où l’on s’aperçut trop tard qu’il avait le mal des transports, Abdelslam fait ses premières armes au théâtre avec le 3e degré de la Comédie de Saint-Etienne où il s’initie au théâtre classique, puis en compagnonnage avec la Cie des Trois huit. Abdelslam a toujours marivaudé aux marges du théâtre : il y a dans son jeu beaucoup d’amour et juste assez de hasard pour l’amener à explorer d’autres facettes du jeu théâtral…

Fany Buy
Comédienne

Fany Buy commence à jouer en 2003 avec la Compagnie U.Gomina (Lyon). A partir de 2011, elle joue dans diverses créations avec le Collectif Impulsions, pendant plusieurs mois à l’Opéra de Lyon comme comédienne-danseuse. Elle devient une collaboratrice récurrente du TNP. Intervenante dans diverses formations, elle travaille également dans le domaine de la voix en tant qu’interprète-doubleuse et comédienne audiodescriptrice avec la Compagnie Oblique. Elle intègre la compagnie L’Autre Rive en tant que comédienne et audiodescriptrice pour le spectacle Le Brasier.

Ann Gisel Glass
Comédienne

Comédienne depuis 1985 Ann Gisel a toujours privilégié les auteurs, que ce soit au cinéma, à la télévision, et évidemment au théâtre. Ann-Gisel a incarné de multiples rôles pour la télévision, notamment dans la série télévisée Blandine l’insoumise, dont elle est l’héroïne, diffusée sur France 3 de 2002 à 2005.  Ann Gisel accompagne Home théâtre depuis une dizaine d’années et apprécie particulièrement la relation qui s’instaure avec le public grâce aux lectures en vis à vis.

Cédric Duhem
Comédien, chanteur

Cédric Duhem est comédien et chanteur, se partageant entre Lille et Lyon. Après un début de formation au conservatoire de Roubaix, on lui propose de participer à des aventures artistiques multidisciplinaires. Il rejoint la Cie Home Théâtre. En parallèle, il travaille sur des œuvres emblématiques d’auteur.ice.s du répertoire dont Shakespeare, Koltès, Molière, Brecht, Vinaver, Heiner Müller, Sarah Kane… Pendant le confinement il est lecteur du projet « Biblio-fil », initié par Julien Bucci.

Violette Blanckaert
Comédienne

Issue d’une famille d’artistes, c’est à 12 ans que Gérard Jugnot offre à Violette son premier rôle au cinéma dans Monsieur Batignole. Après avoir eu son baccalauréat, Violette monte sur Paris, continue ses études,  s’inscrit en parallèle à des cours de théâtre. Elle intègre le Conservatoire d’art dramatique de Meudon puis l’Entrée des artistes, l’école de théâtre et de cinéma dirigée par Olivier Belmondo. En plus de jouer la comédie, elle chante, danse, joue du piano, des percussions et de la guitare.

Sophie Boissière
Comédienne

C’est en qualité de comédienne et d’auteur dramatique que Sophie Boissière collabore depuis 2008 avec la Cie Home théâtre. En parallèle de son activité d’interprète à la scène, à l’écran ou sur les ondes, elle exerce également en tant que psychologue et art-thérapeute au sein de structures sociales et médico-sociales ou en libéral. Elle apprécie par ailleurs de partager ses connaissances et son expérience et anime régulièrement des sessions de formation en entreprises ainsi que des conférences et des ateliers pour le grand public.

Son site
Céline Dely
Comédienne
Formée à Bruxelles, Céline Dely poursuit ses études à Paris où elle une obtient une Licence professionnelle « Pédagogie de la transmission théâtrale » puis une Maitrise d’Études Théâtrales. Elle participe à de nombreuses créations collectives sur des sujets de société et de santé. En 2006, elle découvre la marionnette et fonde La Compagnie des Choses, au sein de laquelle elle développe durant 10 ans un projet d’éducation artistique à l’environnement et crée 8 spectacles. Elle accompagne théâtralement des adultes demandeurs d’asile de 2007 à 2016, des enfants roms scolarisés de 2012 à 2017 et de jeunes décrocheurs scolaires au sein de l’Envol, Centre d’Art et de Transformation Sociale, depuis 2016.

L’institut de beautés littéraires repose sur un dispositif souple, adaptable en de multiples lieux et occasions (festival, salon ou fête du livre…). Le spectacle est léger techniquement et s’adresse à tous les publics.

Objet : Lectures de proximité pour 1 ou 2 personnes à la fois, proposées à partir d’une « carte de soins littéraires » élaborée à chaque intervention.
Durée : de 2 à 3h, en continu (50 à 80 soins individuels par représentation sont réalisés, en fonction de l’affluence)
Public : tout public à partir de 5 ans
Technique : prévoir des grilles exposition, quelques tables et chaises. 2 h de montage.
Distribution : avec 3 comédiens (possibilité de prévoir d’autres comédiens afin d’augmenter le nombre de soins)
Type de lieu : tout lieu intérieur ou extérieur, de préférence passant (hall de médiathèque, jardin…)
Tarifs : cliquer sur l’onglet ci-dessous

3 NIVEAUX DE TARIFS
EN 2020

Home Théâtre ne dispose d’aucune subvention et ne peut vivre que grâce aux prestations que l’association propose. Étant donné le contexte actuel, particulièrement difficile pour le spectacle vivant, nous proposons 3 niveaux de tarifs, comptant sur le soutien, la responsabilité et le choix en conscience de l’ensemble des acteurs socio-culturels. N’hésitez pas à nous interroger sur cette démarche que nous expérimentons suite au COVID.

TARIF MINIMAL

Un tarif ultra ajusté pour les structures de petite taille ou en difficultés, disposant d’un budget réduit… Les coûts du plateau artistique sont couverts mais notre marge est très réduite. 


Pour 1 représentation :
1190 € H.T. 
(+T.V.A. à 5,5%)


Non compris : droits d’auteur et frais de déplacements pour 3 personnes de Lille

TARIF MÉDIAN

Le tarif que nous pratiquons habituellement. Il permet de prendre en charge les coûts du plateau artistique et d’intégrer une marge basique, essentielle à notre développement.


Pour 1 représentation 
1290 € H.T. 
(+T.V.A. à 5,5%)


Non compris : droits d’auteur et frais de déplacements pour 3 personnes de Lille

TARIF SOLIDAIRE

Ce tarif permet de prendre en charge les coûts du plateau artistique et d’intégrer une marge plus confortable afin de soutenir durablement la Cie Home Théâtre et son développement. Il permet également à une structure plus contrainte financièrement de pouvoir nous programmer en optant pour le tarif minimal.


Pour 1 représentation : 
1390 € H.T. (+T.V.A. à 5,5%)



Non compris : droits d’auteur et frais de déplacements pour 3 personnes de Lille

Vous pouvez télécharger ci-dessous plusieurs photos HD du spectacle. Faites un clic droit sur la photo de votre choix puis clic droit : « Enregistrer l’image sous ».